Bretagne Ateliers s’ouvre à ses « parties intéressées »

Si Bretagne Ateliers est reconnue de tous pour son fort engagement social auprès des personnes en situation de handicap, l’entreprise souhaite aujourd’hui valoriser sa dimension RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) et agir, à son échelle, pour le développement durable.

Pour affirmer son engagement RSE, l’entreprise doit s’ouvrir au-delà de son organisation, prendre en compte ses parties intéressées ou parties prenantes. Elle doit pour cela les écouter, connaitre leurs attentes, les informer et adapter ses actions en fonction de leurs besoins.

Ainsi Bretagne Ateliers a convié une première catégorie de ses parties intéressées (des associations œuvrant pour le handicap) à venir découvrir ou redécouvrir l’entreprise le mercredi 14 juin 2017.

L’ADAPEI – Les Papillons Blancs, l’APF 35, le Collectif Handicap 35, La Bretèche et l’URAPEDA Bretagne ont répondu présent pour cette première rencontre.

Après avoir présenté l’entreprise, son école métier, le site de production de la Touche Tizon et le mode de management Cristal, la direction de Bretagne Ateliers a invité les participants à échanger sur leurs attentes respectives avant de clôturer la matinée.

« PROPOSER DES SOLUTIONS »

Après avoir remercié Bretagne Ateliers d’être à son écoute « toute l’année », le collectif handicap 35  a posé la problématique suivante : « Comment aller encore plus loin ensemble dans l’identification des capacités des personnes ? ».

L’URAPEDA, (Union Régionale des Associations de Parents d’Enfants Déficients Auditifs), une association d’usagers présente depuis plus de 20 ans aux côtés de Bretagne Ateliers, s’enthousiasme du nombre croissant et de la bonne intégration des salariés sourds et malentendants. Cela fait suite au conseil de les placer par binôme dans une même équipe pour plus de convivialité.

L’école formation a quant à elle convaincu La Bretèche, qui y voit un excellent moyen d’aider les personnes à évoluer. Le Collectif Handicap 35 y voit également une formidable solution pour ne pas trop perturber les nouveaux arrivants grâce au processus évolutif de la formation. L’un de ses membres, se dit « impressionné par la capacité d’adaptation des méthodes et des postes de travail »

L’ensemble des parties intéressées s’accordent à dire qu’il est rassurant de constater la pluralité d’emplois ouverts aux personnes en situation de handicap.

« Il est important pour Bretagne Ateliers de mieux se faire connaitre pour proposer les solutions les plus adaptées pour tous. Nous allons continuer en ce sens» a conclu Daniel Lafranche.

 

Les parties intéressées de Bretagne Ateliers rassemblent l’ensemble de ceux qui contribuent à sa vie économique (salariés, clients, fournisseurs), et ceux qu’elle influence plus ou moins directement (société civile, collectivité locale). Les parties intéressées sont toutes les personnes, ayant un intérêt dans les activités de l’entreprise.