Entretien avec M. Stéphane RUEL du groupe SPIE, Direction des achats

SPIE est un groupe européen indépendant, leader des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications.

Le groupe SPIE accompagne ses clients dans la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance d’installations économes en énergie et respectueuses de l’environnement. SPIE emploie 46 650 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 6,1 Mds d’euros.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler avec Bretagne Ateliers ? Comment nous avez-vous connus ?

SPIE est une entreprise européenne, elle a fait le choix en 2015 d’externaliser toute la gestion papier de ses factures fournisseurs. Initiée par SPIE Sud-Ouest et SPIE Ouest-Centre avec pour partenaire Bretagne Ateliers pour cette dernière, cette démarche a été reprise au niveau national par le groupe SPIE.

Un appel d’offre concentrant les besoins de 5 structures régionales a été lancé début 2017. Ouvert aussi bien aux entreprises du milieu adapté que du milieu classique, ce marché de traitement de factures fournisseurs recherchait un partenaire expert dans le domaine, capable de traiter de grands volumes de factures, performant au niveau économique et sociétalement responsable.

Parmi les offres reçues, celle de Bretagne Ateliers était la plus pertinente. C’est donc avec confiance que nous avons signé notre partenariat.

Comment le marché s’est-il mis en place ?

Le traitement des factures fournisseurs est un dossier stratégique pour SPIE, il permet l’arrêté des comptes et, étant une société cotée en bourse, nul besoin d’expliquer l’enjeu de celui-ci.

Bretagne Ateliers l’a bien compris car dès le démarrage de l’affaire, ils ont mis en place une équipe projet en parallèle à la nôtre et le 15 juillet 2017, après de nombreux échanges et un changement de contact commercial chez Bretagne Ateliers (transparent pour SPIE), l’organisation process était en place.

Le traitement d’une des cinq filiales était assuré dès septembre, trois sur cinq en octobre et la totalité en novembre. Un déploiement progressif, facteur clé de succès de l’opération.

En quoi consiste le travail fourni par le groupe SPIE à Bretagne Ateliers ?

Le traitement des factures fournisseurs consiste à réceptionner les courriers, les ouvrir, les trier, les scanner ajouter parfois les informations manquantes de la lecture des documents afin de pouvoir les entrer dans le système d’informations comptables de SPIE.

Cela représente un traitement mensuel de 50 000 factures soit 600 000 à l’année.

Quel retour faites-vous sur le Partenariat après plusieurs mois ?

A ce jour, je ne peux que mettre en avant le professionnalisme de Bretagne Ateliers et la qualité de la prestation fournie.

L’équipe projet est pertinente et réactive, on travaille en confiance et aujourd’hui, même s’il reste de petits réglages en périphérie du marché, nous sommes satisfaits.

Nous sommes à présent en phase d’amélioration du process et attendons l’analyse critique de Bretagne Ateliers sur le marché, leurs suggestions bonifieront encore la prestation.

Avez-vous des projets à venir pour l’entreprise Adaptée ?

A présent que le partenariat est bien engagé, nous réfléchissons, au-delà de l’enrichissement du process, à évoluer vers le traitement des accusés  de réception, vers de la scanérisation à plus forte valeur ajoutée, le traitement des factures par mail. La gestion des  flux numériques.