Emilie reçoit l’Hippocampe d’Or au Festival d’Angoulême

 

Le sourire d’Emilie suffit pour comprendre à quel point elle est fière et ravie que sa BD soit primée au concours hippocampe organisé dans le cadre du très réputé Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême.

Ses collègues de L’ESAT Les ateliers de la Seiche – Bretagne Ateliers le sont tout autant !

Chaque année, l’ESAT affiche l’appel à concours mais jusqu’à présent, personne ne s’était lancé dans l’aventure !

Voilà 21 ans que le concours Hippocampe met en avant les créations BD des personnes en situation de handicap.  Cette année, Emilie Lecoq, séduite par la thématique « il faut y croire » s’est lancée dans ce défi.

 

« Je dessine depuis le collège, on m’a toujours dis que j’avais un bon coup de crayon mais habituellement je dessine pour moi. Je n’avais jamais imaginé réaliser quelque chose pour le partager et encore moins m’inscrire à un concours mais le sujet m’a plu. Je me suis dit : pourquoi pas essayer ? Je suis préoccupée par l’avenir de la planète et j’ai tout de suite su que j’allais réaliser une BD sur le sujet.

J’en ai parlé à mon moniteur Julien qui a tout de suite soutenu mon projet. Il m’a aidé dans l’inscription m’a expliqué ce que le jury attendait, il m’a conseillé sur quelques unes des 24 vignettes que j’ai réalisé. C’était sympa de travailler ensemble ».

«  Ce projet Emilie l’a mené seule, le soir sur son temps personnel après le travail. Elle était super motivée et quand j’ai vu ses premiers croquis au crayon à papier sur du A4, je l’ai incité à voir plus grand et à réaliser sa BD sur 2 planches de papier format raisin 50 x 65 cm, le format max autorisé par le cahier des charges du concours ». explique Julien, son moniteur d’atelier ».

« Après 2 mois ½ de travail le soir et les WE, j’ai pu rendre mon projet à temps et j’étais plutôt fière du résultat. Avant d’envoyer l’original, Julien a eu la bonne idée de faire des copies pour pouvoir les partager avec mes collègues de l’ESAT. C’était déjà pour moi une belle récompense. Depuis mi décembre c’était l’attente… Savoir que ma petite BD allait être vue  par un jury de 13 professionnels dont  @FranckMargerin m’impressionnait,  mais, je l’avoue, J’espérais un peu être dans les 10 premiers par contre, jamais je n’aurai imaginé remporter l’hippocampe d’Or.

 

Je ne redescends pas de mon nuage depuis que j’ai eu la nouvelle le 9 janvier . 😊 Et les résultats sont publiés depuis ce matin. https://www.hippocampe-culture.fr/

Me voilà invitée au Festival fin janvier et la remise de mon prix se fera le 31. Je ne manquerai pas de faire un petit retour sur ce grand moment ! »