Motifs d’arrêt de travail

Si vous faîtes partie des personnes ayant une affection longue durée citées dans la liste en bas de cette page et qu’aucune solution de télétravail n’est envisageable pour vous ; vous pouvez demander à être mis en arrêt de travail sans passer par votre médecin traitant ; rendez-vous sur le site :

declare.ameli.fr

  • Cliquez sur « accéder au service assuré »
  • Cochez la case «  je certifie… » et cliquez sur « commencez la déclaration »

L’arrêt de travail est donné pour une durée initiale de 21 jours.

Cet accès direct permet de ne pas mobiliser les médecins de ville pour la délivrance de ces arrêts et pour vous de rester confiné.

Cet arrêt pourra être déclaré rétroactivement à la date du vendredi 13 mars.

Merci de transmettre ensuite votre attestation de déclaration (format PDF) à Véronique Gatard : vgatard@bretagne-ateliers.com

Et si vous avez des questions : appelez au 02 99 77 46 24

 

  • de 9h00 à 17h00 du lundi au vendredi
  • et de 9h00 à 12h00 le samedi.

Ci-dessous la liste des personnes à risque :

  • les femmes enceintes ;
  • Les personnes souffrant d’une affection de longue durée déclarée (ALD) au titre de certaines pathologies listées ci-dessous :
    • les personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique…) ;
    • les personnes atteintes d’insuffisances respiratoires chroniques ;
    • les personnes atteintes de mucoviscidose ;
    • les personnes atteintes d’insuffisances cardiaques (toutes causes) ;
    • les personnes atteintes de maladies des coronaires ;
    • les personnes avec antécédents d’accident vasculaire cérébral ;
    • les personnes souffrant d’hypertension artérielle ;
    • les personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique dialysée ;
    • les personnes atteintes de Diabète de type 1 insulinodépendant et de diabète de type 2 ;
    • les personnes avec une immunodépression :
      • personnes atteintes de pathologies cancéreuses et hématologiques, ou ayant subi une transplantation d’organe et de cellules souches hématopoïétiques,
      • personnes atteintes de maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur,
      • personnes infectées par le VIH ;
    • les personnes atteintes de maladie hépatique chronique avec cirrhose ;
    • les personnes présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40.